Circuit VTT n°7, La vallée du Bonheur
>>
Accueil
>
VTT
>
Circuit VTT n°7, La vallée du Bonheur
Saint-Sauveur-Camprieu

Circuit VTT n°7, La vallée du Bonheur

Agriculture et élevage
Architecture et village
Eau et géologie
Forêt
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Depuis Camprieu, ce parcours emprunte des jolies pistes (Chemin de St Guilhem) pour remonter la vallée du Bonheur avant de grimper plus franchement en direction du Col. Retour par de beaux sentiers monotraces, techniques mais non dangereux, jusqu’au lac de Camprieu.

Les 4 patrimoines à découvrir
Histoire

Camprieu

Au XIXe siècle, les rues du village étaient animées toute l'année par un petit peuple d'artisans, d'ouvriers et de commerçants, qui vivaient dans ces humbles maisons de montagne, propices à l'élevage. Camprieu comptait donc : 2 cordonniers, 6 sabotiers, 2 vanniers, 1 menuisier, 2 charrons, 2 maréchaux ferrants, 1 minotier, 2 tailleurs de pierres, une verrerie, une scierie, une laiterie, deux épiceries, mercerie et quincaillerie et une boutique pour les dames à l'enseigne « modes et robes ». Il y avait également une cave qui fabriqua du Roquefort jusqu'en 1932, un hôtel et une auberge.
lire la suite
Eau

Le ruisseau du Bonheur

Le site de Bramabiau est un exemple de résurgence. Ici, un peu à l'est de Camprieu, le ruisseau du Bonheur perfore le Causse et disparaît dans un tunnel naturel. On le retrouve à l'air libre au fond de l'Aven de Balset mais il se tord vers le sud pour disparaître à nouveau sous terre. Le ruisseau parcourt en sinuant plus de 10 km de galeries souterraines. Mais à 700 m à l'horizontale de sa perte, il resurgit ! Les parois du canyon qui l'enserre démultiplient le son de ses flots et ajoutent à ses grondements des vibrations acoustiques proches d'un mugissement phénoménal. Ce n'est plus le Bonheur tranquille, c'est le tumultueux Bramabiau.

lire la suite
Histoire

Notre-Dame-du Bonheur

Ce monastère roman fut bâti au XIe et XIIe siècle par le riche seigneur de Roquefeuil et Mandagout, dans la noble intention d'en faire un « hôpital pour les pauvres ». Il accorda aux religieux la jouissance des fruits et des revenus du terroir. Pour cela, les villageois des alentours étaient redevables de moutons, de porcs, de volailles, de vin et de fromage. Le seigneur tirait aussi des redevances de pacage des troupeaux transhumants sur son vaste domaine. La voie qui passait par cette tourbière reliait le Languedoc au Gévaudan. Une cloche de tourmente de 200 kg sonnait dans le brouillard et les bourrasques de neige pour signaler ce lieu aux marchands, colporteurs, chemineaux, paysans... Il y avait 6 chanoines dont le dernier fut obligé de partir à la Révolution. L'association de sauvegarde de l'Abbaye Notre-Dame du Bonheur » œuvre à sa restauration.
lire la suite
Faune

Le roitelet huppé

La traversée du bois peut vous donner l'occasion d'entendre le timide zézaiement du roitelet huppé, inféodé aux résineux. Mais savez-vous d'où vient son nom ?
Son nom latin est Régulus régulus, le petit roi. A l'origine de la tradition celtique, le plus petit oiseau est le druide du monde aviaire. Dans la langue celte bretonnante et galloise du premier siècle, un même mot désigne le druide et le roitelet.
Une deuxième raison de porter de titre ? Quand il est amoureux, le roitelet huppé dresse les plumes dorées soulignées de noir qu'il a sur la tête, à la manière d'une petite couronne.

lire la suite

Description

Le long de l'itinéraire, des poteaux directionnels vous guident. Les lieux-dits et/ou les directions à suivre sont indiqué(e)s en italique gras et entre guillemets dans le descriptif ci-dessous.

Départ de « Camprieu » près du stade. Suivre les carrefours « La Croix Basse » et « Mairie ». Monter à gauche de la mairie, direction « Perte de Bramabiau », et continuer jusqu'à « L’Aubespi ».
1.    À « L’Aubespi » prendre à droite vers le «Pont du Bonheur »., puis tourner à gauche au niveau du lac pour suivre « Le Devois », « La Baraque neuve », « La Baraque vieille ».
2.    Remonter vers le « Bonahuc »  et « Sous St Flour » et prendre à droite vers le « Plan du Châtaignier ».
3.    Au« Plan du Châtaignier », au bout du parking, prendre à droite et suivre « Le Plan d’eau ». Revenir au village par « Route du Devois » puis « Le Cros ».

Balade extraite du cartoguide Massif de l’Aigoual, réalisé par la communauté de communes Causses Aigoual Cévennes Terres solidaires dans le cadre de la collection Espaces Naturels Gardois et du label Gard Pleine Nature.
Départ : St-Sauveur-Camprieu
Arrivée : St-Sauveur-Camprieu
Communes traversées : Saint-Sauveur-Camprieu, Valleraugue

Profil altimétrique


Recommandations

Avant de vous engager sur un circuit, vérifiez qu'il est adapté à votre activité et à votre niveau. Le port du casque est obligatoire et les équipements de protection conseillés. Respecter les autres usagers, contrôler votre vitesse et votre trajectoire. Adaptez votre équipement aux conditions météo du jour. N'oubliez pas que le temps change vite en montagne. Pensez à emporter de l'eau en quantité suffisante. Refermez les clôtures et les portillons. Le hors piste est interdit.
Attention aux patous le long du ruisseau du Bonheur : suivez bien les consignes et adoptez les comportements conseillés.
En coeur de parc
Le Parc national est un territoire naturel, ouvert à tous, mais soumis à une réglementation qu’il est utile de connaître pour préparer son séjour

Lieux de renseignement

Maison du tourisme et du Parc national des Cévennes, La Serreyrède

Col de la Serreyrède, 30570 Val d'Aigoual

https://www.sudcevennes.com

office-du-tourisme-causse@wanadoo.fr

04 67 82 64 67

La Maison de l'Aigoual abrite l'office de tourisme Mont Aigoual Causses Cévennes et la maison du Parc national. C'est un espace d’accueil, d'information et de sensibilisation sur le Parc national des Cévennes et ses actions, sur l'offre de découverte et d'animation ainsi que les règles à adopter en cœur de Parc.
Sur place : expositions temporaires, animations au départ du site et boutique

En savoir plus
Accessibilité :
Accessible aux personnes à mobilité réduite sur les trois niveaux du bâtiment (ascenseur)

Transport

liO est le Service Public Occitanie Transports de la Région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée. Il permet à chacun de se déplacer facilement en privilégiant les transports en commun. lio.laregion.fr

Accès routiers et parkings

Au départ de Meyrueis ou de l'Espérou, prendre la D986 direction St-Sauveur-Camprieu. Se garer sur le parking.

Stationnement :

St Sauveur-Camprieu

En savoir plus


Source

CC Causses Aigoual Cévennes Terres Solidaireshttp://www.caussesaigoualcevennes.fr/
Parc national des Cévenneshttp://www.cevennes-parcnational.fr/
Pôle Nature Aigoual

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :