Tour du Méjean, GRP®
>>
Accueil
>
Rando à pied
>
Tour du Méjean, GRP®
Meyrueis

Tour du Méjean, GRP®

Agriculture et élevage
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Paysage steppique rappelant la Mongolie, rochers dolomitiques aux formes imaginaires, flore à la fois méditerranéenne et montagnarde, site de réintroduction des vautours, cet itinéraire va éveiller tous vos sens !
Ces paysages ne vous laisseront pas indifférent. Ce plateau, qui peut paraître austère, va vous surprendre par sa richesse autant humaine que paysagère ou naturelle. Soyez à l’écoute, prenez le temps de contempler… Vous allez vous ressourcer ! Ici, le regard porte loin…

Les 12 patrimoines à découvrir
Agriculture

Terrasse

Tout au long de la montée, vous découvrirez d'anciennes terrasses abandonnées. Vous verrez quelques pieds de vigne qui ont persisté après l'abandon de la viticulture locale. Elles témoignent qu'autour des hameaux et des villages, les versants étaient cultivés et plantés d'arbres fruitiers et de vigne. Ces terrasses étaient la seule possibilité pour les habitants de la vallée d'avoir des zones planes, à sol profond, propices à la culture.

lire la suite
Histoire

Hyelzas

Dans le hameau de Hyelzas a été aménagée à l’identique une ferme caussenarde typique. Elle comprend plusieurs bâtiments construits avec le matériau local : le calcaire. Le visiteur y trouvera un témoignage de ce que fut l’organisation de la vie traditionnelle des habitants du causse Méjean au XIXe siècle. L’activité suivait le rythme des saisons.
lire la suite
Histoire

La grotte de l'Homme-Mort

Dans cette cavité avec une entrée presque ronde, fut découvert en1867 par le Docteur Barthélémy Prunières et le Professeur Paul Broca une cinquantaine de squelettes humains datant de l'âge du Cuivre (-2 200 à -1 800 ans avant Jésus-Christ). C’est la première fois en France qu’il fut trouvé des crânes portant des lésions du type trépanation, en voie de cicatrisation. La trépanation était réalisée à l'aide d'un burin de silex. Le chirurgien opérait de manière assez brutale au départ puis, passé l'os spongieux, il attaquait la table interne de l'os crânien avec, semble-t-il, davantage de précautions. Les individus traités sont généralement des adultes.
Dans un certain nombre de cas, où les crânes avaient été précédemment enfoncés, il s'agissait probablement de soulager des traumatismes.
lire la suite
Faune

Les vautours

Vous vous trouvez à proximité du site historique de la réintroduction du vautour fauve qui démarra en 1982. Depuis, ont été réintroduits le vautour moine (1992) et le gypaète barbu (2012). Seul le percnoptère est revenu spontanément en 1986. Nicheur en 1997, cette espèce reste rare et très localisé dans notre région. Sur le pourtour du bassin méditerranéen la présence des vautour est liée à l’élevage ovin et à la mortalité disponible dans les troupeaux.

lire la suite
Paysage

Balcon du vertige

Il mérite bien son nom puisqu’il surplombe de près de 400 m le lit de la Jonte. C’est le seul lieu de la promenade d’où l’on a une vue aussi époustouflante sur les gorges. En face le causse Noir avec au premier plan un ensemble rocheux tout fissuré, le ranc del Pater, sur lequel persiste quelques pans de murs de l’ermitage Saint-Michel (ancien château de Montorsier). Sur sa droite, une haute falaise rectangulaire, le roc Fabié. En se penchant, on voit de l’amont vers l’aval les villages de La Caze et du Truel et sous nos pieds le Belvédère des vautours, site ouvert depuis 1998, lieu retraçant l’histoire des vautours.
lire la suite
Agriculture

Capluc et ses terrasses

À la sortie de Capluc, on se rend compte de l’activité humaine dans ce site qui semble à première vue totalement stérile. Ce versant exposé au sud, protégé par les hautes falaises de dolomie était entièrement cultivé grâce à des terrasses (céréales, fruitiers, vigne). Les conditions thermiques sont ici tellement favorables qu’on y trouve la végétation méditerranéennes la plus septentrionale de la région (frêne méditerranéen, jasmin, érable de Montpellier, chêne vert…).

lire la suite
Histoire

Capluc

Capluc fut jadis un point de défense et d’observation avec un château aujourd’hui disparu, comme d’ailleurs de nombreuses maisons du village. Quelques-unes ont été rénovées depuis l’ouverture d’une piste carrossable montant jusqu’au hameau. Le nom de Capluc dériverait de l’association de deux mots cap et luz qui signifieraient tête et lumière, symbolisant l’endroit où brillent les premiers rayons du soleil levant.

lire la suite
Faune

Rougequeue noir

L’hyperactif perché. Avec ses longues ailes pointues, il voltige très rapidement, gobant au passage quelques insectes. Depuis des perchoirs bien exposés, il cache mal son excitation, qui se traduit par un fléchissement rapide des pattes et des mouvements de la queue. On dirait qu’il a le hoquet !

lire la suite
Architecture

Rieisse

" Sur la place du hameau de Rieisse, on peut admirer un four banal. Juste à côté, le pignon de la maison est pourvu de chéneaux, raccordés à une ancienne citerne intérieure. Toutes les eaux du toit convergent vers cette citerne, à l'intérieur de la cuisine, par les gouttières jadis en bois, puis plus tard en zinc. La citerne a une profondeur de 2 à 5 m, une capacité de 100 à 300 hectolitres. On a découvert, en creusant les fondations de la bergerie, des poteries romaines destinées à recevoir de la résine. En effet, lors de l'abattage des pins, la résine était extraite et expédiée vers la côte, pour le colmatage des bateaux."  (M.P Leroy-Delmer)

lire la suite
Archéologie

La dame blanche d'Anilhac

La vallée de Carnac est l'une des plus fertiles du causse. L'épaisseur relative de la terre et ses nombreux puits (17 sur Caussignac) ont fixé plus d'un tiers de la population du causse. Ses tumuli (sépultures individuelles) ont été fouillés. L'un d'eux daterait de l'âge de fer. A côté d'ossements calcinés, on a trouvé une énorme quantité de bijoux, prouvant le sexe et la position sociale de l'occupante que l'ona surnommée "la dame blanche d'Anilhac".
lire la suite
Histoire

La croix du Buffre

C’est une des croix des plus anciennes et des plus belles de Lozère. Son piédestal cylindrique (XIIe siècle) s’élève sur trois marches, deux personnages se font face, de part et d’autre d’un bénitier représentant un visage humain. Le bénitier est creusé dans la masse et en relief sur le socle. La croix est plus récente et daterait du XVIIIe siècle. Cette croix fait partie des nombreuses croix jalonnant l’itinéraire du Saint Guilhem, destinées à guider les pèlerins et à soutenir leur ardeur.
lire la suite
Architecture

L’église de Hures

L’église a été fondées au XIe siècle par les Bénédictins de Sainte-Enimie, afin d’étendre leurs terres cultivables. Elle fut bâtie en quatre étapes :
- Le chœur au début et ensuite la nef à la fin du XIIe siècle,
- la chapelle droite au XIVe siècle,
- la nef de gauche au XVIIIe siècle.
Chaque agrandissement de la taille de l’édifice correspondait à un accroissement de la population caussenarde. Le chœur est composé d’une coupole sur bandeaux croisés. On peut admirer une très belle fenêtre dans la nef. Enfin à droite du portail se trouve un enfeu, c’est-à-dire une niche funéraire, appartenant, probablement à un notable local, dans laquelle étaient déposée certains ossements prélevés sur le corps enseveli.

lire la suite

Description

5 jours de randonnée au départ de Meyrueis :
1) Meyrueis - Hyelzas: 13,8 km
2) Hyelzas - Le Rozier: 17,40 km
3) Le Rozier - Les Vignes: 11,50 km
4) Les Vignes - Mas St Chély : 15,5 km
5) Mas St Chély - Meyrueis: 5h30 / 21 km (Variante GRP)

Possibilité aussi de faire une variante par Rieïsses pour rejoindre La Viale.
Toutes les informations sur l’itinéraire dans sa totalité sont sur le site monGR.fr de la Fédération française de la randonnée pédestre. Ref carte IGN 2640 OT

Départ : Meyrueis
Arrivée : Meyrueis
Communes traversées : Meyrueis, Hures-la-Parade, Saint-Pierre-des-Tripiers, Le Rozier, Les Vignes, Saint-Georges-de-Lévéjac, La Malène, Mas-Saint-Chély

Profil altimétrique


Recommandations

Attention le passage sur les corniches entre Cassagnes et le Rozier est vertigineux.
Pour des raisons diverses, il peut y avoir une différence de balisage entre le marquage sur le terrain et le tracé du topoguide : merci de bien vouloir suivre le balisage sur le terrain. Adaptez votre équipement à la randonnée de plusieurs jours, mais aussi aux conditions météorologiques du jour. N'oubliez pas que le temps change vite en montagne. Pensez à emporter de l'eau en quantité suffisante, de bonnes chaussures et un chapeau. Refermez soigneusement clôtures et portillons. Le bivouac en cœur du Parc national est réglementé, certains linéaires sont interdits.

En coeur de parc
Le Parc national est un territoire naturel, ouvert à tous, mais soumis à une réglementation qu’il est utile de connaître pour préparer son séjour

Lieux de renseignement

Maison du tourisme et du Parc national, Florac

Place de l'ancienne gare, N106, 48400 Florac-trois-rivières

https://www.cevennes-gorges-du-tarn.com

info@cevennes-parcnational.fr

04 66 45 01 14

La Maison du tourisme et du Parc national des Cévennes est installée dans le bâtiment renové de l'ancienne gare en bordure de la N106. C'est un espace , d’accueil, d'information et de sensibilisation sur l'offre de découverte du territoire, ainsi que sur les règles à adopter en cœur de Parc, mutualisé entre les équipes de l'office de tourisme et du Parc.
Une expo interactive présente le Parc national des Cévennes et ses actions. 

Sur place :  Une boutique, librairie découverte et  produits siglés PNC.
Ouvert toute l'année (se renseigner sur les jours et horaires en saison hivernale).
En savoir plus

Transport

Accès en bus : ligne Millau-Le Rozier-Meyrueis Ligne quotidienne toute l'année. Horaires différents en fonction des périodes scolaires et non scolaires
Ligne 215 Autocars Causse + 33 (0)6 65 61 24 16
Navette en été Millau-Le Rozier-Meyrueis Ligne 257 : https://fr.calameo.com/read/003034667749796fd341f

Accès routiers et parkings

Meyrueis par le Rozier ou par Florac, D996

Stationnement :

Meyrueis

Source

Comité départemental de la randonnée pédestre 48http://lozere.ffrandonnee.fr/
Fédération française de la randonnée pédestrehttps://www.ffrandonnee.fr/

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :


À proximité
1