Saint-Germain-de-Calberte
>>
Accueil
>
Sentiers de découverte
>
Saint-Germain-de-Calberte
Saint-Germain-de-Calberte

Saint-Germain-de-Calberte

Architecture et village
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion

Ce sentier entraîne les visiteurs à travers l'histoire du village et des paysages dont le hameau des Calquières constitue l'un des sites les plus remarquables.

Ce sentier accompagne les visiteurs à travers Saint-Germain-de-Calberte, une terre d'accueil en plein cœur des Cévennes. Du Moyen Age à la Seconde guerre mondiale, ce village témoigne de l’histoire d'une vallée cévenole. Entouré de paysages façonnés par les habitants au fil des siècles, le hameau des Calquières en constitue l'un des sites les plus remarquables. Au centre du village, un monument rend hommage aux Cévenols et à tout peuple qui vit en harmonie avec la nature.


Les 12 patrimoines à découvrir
Histoire

Quartier de l'église

Du Moyen Âge au XVIIIe siècle, ce quartier est le centre stratégique où la religion catholique exprime son pouvoir et son prestige. Jusqu'au début du XXe siècle, la fontaine publique, seul point d'eau du village, est le lieu de rencontre des habitants.
lire la suite
Histoire

Bourg

La rue principale est mentionnée dès le XIIIe siècle, mais l’essentiel des constructions actuelles date du XIXe siècle, période de prospérité liée à la production de la soie. Un pan de mur, encore en place sur la droite, est le témoin de l’ancien temple de Saint-Germain, construit en 1655. Il présentait une architecture de type « Velaux » c'est-à-dire avec un seul arc de pierre qui embrasse toute la largeur du bâtiment. L’interdiction du protestantisme en 1685 entraîne sa destruction. À droite, la rue de la Cantarelle était le lieu d’hébergement de fileuses de soie aux XIXe et XXe siècles. Sur la gauche, l’ancien hôtel Martin a abrité de nombreux Juifs et étrangers lors de la Seconde Guerre mondiale.
lire la suite
Paysage

Village

Dans l’épingle à cheveux, une vue se déploie sur la partie sud du village. La comparaison avec d’anciennes cartes postales montre qu’il a subi peu de modifications depuis son implantation. À partir du milieu du XIXe siècle, l’exode rural entraîne la fermeture des milieux agricoles, marquée par l’envahissement progressif de la forêt et des taillis.
lire la suite
Histoire

Temple

De 1685 à 1787, les protestants célèbrent leur culte, désormais interdit, en pleine montagne lors des assemblées du Désert. En 1825, un temple est rebâti avec la participation de la population. Saint-Germain-de-Calberte devient le lieu de l’assemblée des représentants du protestantisme des vallées cévenoles. 
lire la suite
Histoire

Presbytère protestant

Le presbytère protestant, construit à la fin du XIXe siècle, joue un rôle majeur dans l’accueil des Juifs lors de la Seconde Guerre mondiale. Quarante-deux Juifs arrivent à St-Germain et vivent librement au sein du village durant l’Occupation (1942-1944). Ils sont intégrés grâce à la participation de toute la population. Récemment, le presbytère a été transformé en lieu d’accueil pour personnes dépendantes.
lire la suite
Savoir-faire

Filature

L’ancienne filature a fonctionné de manière intermittente jusqu’en 1934. Trente-huit fileuses travaillent alors dans l’usine et surveillent la formation de huit fils de soie, issus du dévidage de plusieurs cocons. Un homme assure la marche de la machine à vapeur et la production d’eau chaude prélevée au ruisseau de l’École vieille. À cette époque, de nombreux mûriers sont plantés sur les terrasses cévenoles et fournissent les feuilles indispensables à l’alimentation du ver à soie.
lire la suite
Histoire

Bourg médiéval

La rue Haute, mentionnée dès le Moyen Âge, a conservé des éléments d’architecture de cette époque. La paroisse est alors sous l’autorité du roi de France qui partage le pouvoir avec l’évêque de Mende. Cette rue devait abriter certaines des échoppes liées aux activités commerçantes et artisanales médiévales : forgeron, tailleur de pierre, cordonnier, tisserand, tailleur de vêtements ou marchand. En face de l’entrée de la rue, vous observez un bâtiment qui fut un hôpital fondé en 1713 et commandité par la marquise de Portes.
lire la suite
Paysage

Paysage

La vue s’ouvre sur la vallée du gardon de Saint-Germain-de-Calberte et la draille du Languedoc. L’habitat est dispersé et l’emplacement et le nom de la plupart des hameaux existent dès le XIIIe siècle. Sur la gauche, les jardins des Calquières s’inscrivent entre deux « valats » et présentent l’un des systèmes de terrasses et d’irrigation les plus remarquables de la région.
lire la suite
Paysage

Les Calquières

Les Calquières de Saint Germain représentent l’un des aménagements en terrasses les plus remarquables de la région. Exposé au sud-est, à l’abri du gel et des vents dominants, le site est ancien et encore cultivé. La terre a été montée à dos d’homme et ces terrasses sont travaillées à la main. Sur le site, vingt-neuf propriétaires de maisons du village se partagent quarante-deux parcelles.
lire la suite
Architecture

Au cœur des Calquières

Les murets de soutènement en pierre sèche, éléments clé du système, permettent de retenir le terrain tout en laissant passer l’eau. Les terres, à l’horizontale, approfondies et soutenues, sont favorables aux cultures. Il existe aussi de nombreux aménagements annexes : réseaux hydrauliques, niches dans l’épaisseur des murs, murets de séparation et de protection, cabanons, terrasses à ruchers…
lire la suite
Histoire

Robert Louis Stevenson

En face de la place au monument aux morts se trouve le bâtiment de l’ancienne auberge où l’écrivain écossais Robert Louis Stevenson a passé la nuit, lors de son périple à travers les Cévennes en 1878. Depuis le Moyen Âge, l’ancien cimetière occupait la place avant d’être transféré définitivement en dehors du village en 1894. Ce lieu devient alors celui du marché et des foires. Un arbre de la liberté, planté en 1989, célèbre le bicentenaire de la Révolution.
lire la suite
Histoire

Cévennes

Au loin, on peut apercevoir le monument de l'artiste iranienne Shirine Afrouz. Réalisé en 1995, cette œuvre est dédié aux habitants des Cévennes. Représentés symboliquement par un homme en train d'extraire une lauze de schiste, cette statue rappelle aux générations à venir, les efforts des habitants du passé et du présent, et encourage ainsi la préservation du patrimoine cévenol. La statue en bronze mesure 2,30 m et la roche est reconstituée par des blocs de schiste.
lire la suite

Profil altimétrique


Recommandations

Passages vertigineux et glissants par temps de pluie sur le chemin qui rejoint les Calquières (entre les panneaux 10 et 11). Ils peuvent être évités le cas échéant en restant sur la route à l’aller et au retour.

Ce sentier comporte treize panneaux numérotés.


Lieux de renseignement

Office de tourisme Des Cévennes au mont-Lozère, Saint-Germain-de-Calberte

Village, 48370 Saint-Germain-de-Calberte

https://www.cevennes-montlozere.com/

info@cevennes-montlozere.com

04 66 45 81 94

Les relais d'information sont des offices de tourisme ou sites partenaires du Parc national des Cévennes, qui ont pour mission l'information et la sensibilisation sur l'offre de découverte et d'animations ainsi que les règles à adopter en cœur de Parc. 

Ouvert toute l'année (se renseigner pour les jours et horaires d'ouverture )

En savoir plus

Accès routiers et parkings

Au col de Jalcreste sur la N106 (axe Florac/Alès), prendre la D 984 Saint-Germain-de-Calberte

Stationnement :

Parking à l'entrée du village

Source

CC Vallée Longue et du Calbertois-en-Cévennes
Parc national des Cévenneshttp://www.cevennes-parcnational.fr/

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :