Broussous
Vebron

Broussous

Architecture et village
Faune et flore
Histoire et culture
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion

Ce sentier forestier permet de découvrir les berges du Tarnon. Sur le replat de la Can de l’Hospitalet, une vue imprenable sur les falaises du causse Méjean s’offre à vous.


Les 7 patrimoines à découvrir
Faune

Le castor

Peut-être aurez-vous la chance, en longeant le Tarnon, d’y voir à la tombée de la nuit ou à la pointe du jour nager un castor (1 m de longueur avec la queue, pour 15 à 30 kg). Un œil attentif peut découvrir certains indices qui renseignent sur sa présence. Il vit dans un terrier creusé dans la berge de la rivière, dont l’entrée est sous l’eau. Le jour, il s'y tient au sec dans une « chambre ». Du celte latinisé, biber, ou du languedocien, bebrou, il a donné son nom au Vébron. D'ailleurs, le blason de Vébron reprend l'image du castor.

lire la suite
Flore

Forêt de pins

La montée s’effectue sous le couvert de la forêt en partie issue des reboisements des années 30. Au début, il s'agit de pins sylvestres dont le couvert léger laisse passer assez de lumière pour que se développe un sous-bois herbeux. Un peu plus haut, un reboisement serré de Douglas donne un sous-bois où aucune plante ne peut pousser faute de lumière. Plus haut encore, le sous-bois s’éclaircit, çà et là, et les châtaigniers réapparaissent : on observe une énorme souche à droite du chemin, vestige d’une ancienne châtaigneraie qui dépendait de Broussous. (P. Grime)

lire la suite
Architecture

Broussous

Broussous paraît perdu dans les bois, ce fut pourtant une ferme habitée, entourée de terres et de châtaigneraies, jusque dans les années cinquante. Construite à la limite du schiste et du calcaire, l'architecture de Broussous mêle ces deux roches. Linteaux de calcaire taillé en arrondi, voûtes des ouvertures intérieures: cette ferme fut le domaine d'un noble puis, au XVIIe, la métairie d'un des seigneurs de Vébron.

lire la suite
Géologie

Schiste ou dolomie

Les terrains schisteux forment un socle sur lequel sont empilées les couches sédimentaires: calcaires et dolomies. Ils sont couverts de châtaigniers, de landes à callune, de genêts et de fougères, quand ils n'ont pas été reboisés. Sous la végétation, la transition entre les deux roches n'est pas toujours visible. Elle est soulignée par l'implantation de l’habitat à mi-pente. Les eaux s'infiltrent pour ressortir au contact du schiste imperméable et alimentent les sources.

lire la suite
Histoire

La Baume Dolente

Au fond du vallon de Montagut, se trouve une grotte : la Baume Dolente. Celle-ci fut, en 1695, le siège d’une assemblée protestante. Vébron, comme la plupart des villages cévenols, fut dès le XVIe siècle acquise au protestantisme. En 1685, Louis XIV révoqua l’édit de Nantes qui accordait la liberté de culte aux protestants. Leurs temples détruits, leur culte interdit, ils se réunirent alors en assemblées secrètes. Celle de la Baume Dolente fut dénoncée ; cinq hommes furent envoyés aux galères, trois femmes emprisonnées. Ce fut le début d’une longue résistance qui conduisit à la révolte des camisards. (P. Grime)

lire la suite
Faune

Lézard vert (Lacerta bilineata)

Espèce protégée au niveau national, le lézard vert s'observe dans les zones riches en végétation comme les haies, les broussailles, les lisière des bois et forêts, les prairies... mais toujours avec des espaces dégagés permettant une exposition au soleil. Craintif et rapide, il se cache au moindre bruit.

lire la suite
Histoire

Les crues

Les crues peuvent être spectaculaires, comme celle de 1900, décrite par Louis Tessier, instituteur à Saint-Roman, en vacances dans son village natal. "... vers midi, l'atmosphère se charge de nuages noirâtres... Vers 19 heures, l'orage se dirige vers le Nord et bientôt tous les points de l'horizon sont illuminés par la foudre… Une pluie diluvienne s'abat sur la terre... À minuit, au milieu d'une obscurité profonde mais illuminée par la foudre, l'alarme retentit... Dès le matin, de terribles nouvelles circulent. Le vieux moulin de Vébron a été rasé par les eaux et les six membres de la famille Goût ont disparu dans les flots... Le moulin d'Astié est rasé et tous les ponts sont démantelés... On croit rêver quand on pense que ces beaux rivages ne sont plus que ruines et désolations...". (P. Grime)

lire la suite

Description

Départ sur la place du village de Vébron. Prendre la RD 907 en direction de Rousses, traverser le vieux pont et prendre à gauche le chemin qui longe le Tarnon. Traverser le ruisseau sur une passerelle en bois, puis monter.
1) Au croisement, continuer en face jusqu’aux ruines de Broussous.
2) Arrivée à Broussous, la piste en rejoint une autre que l’on prend à droite.
3) Au croisement suivant, continuer tout droit en laissant le chemin qui descend à droite.
4) L’itinéraire rejoint ensuite la piste du sentier de l’Hospitalet que l’on prend à droite.
5) Au croisement, continuer à descendre en laissant à gauche le sentier de l’Hospitalet (On peut emprunter la variante de l’Hospitalet sur la gauche qui fait une boucle de 3 km supplémentaire). Puis prendre le chemin à gauche qui descend à travers la châtaigneraie.
6) Au croisement avec la route, descendre en face (sous le poteau téléphonique). cet ancien passe au-dessus de Ricandels.
7) Arrivé aux Vanels, suivre la RD 907 à droite sur 750m. L’itinéraire quitte ensuite la route pour suivre un chemin qui descend à droite. Traverser la rivière, le retour vers Vébron se fait par la rive droite du Tarnon au pont vieux de Vébron. 

Départ : Vébron
Arrivée : Vébron
Communes traversées : Vebron

Profil altimétrique


Recommandations

Adaptez votre équipement aux conditions météo du jour. N'oubliez pas que le temps change vite en montagne. Pensez à emporter de l'eau en quantité suffisante, de bonnes chaussures et un chapeau. Refermez les clôtures et les portillons.

En coeur de parc
Le Parc national est un territoire naturel, ouvert à tous, mais soumis à une réglementation qu’il est utile de connaître pour préparer son séjour

Lieux de renseignement

Maison du tourisme et du Parc national, Florac

Place de l'ancienne gare, N106, 48400 Florac-trois-rivières

https://www.cevennes-gorges-du-tarn.com

info@cevennes-parcnational.fr

04 66 45 01 14

La Maison du tourisme et du Parc national des Cévennes est installée dans le bâtiment renové de l'ancienne gare en bordure de la N106. C'est un espace , d’accueil, d'information et de sensibilisation sur l'offre de découverte du territoire, ainsi que sur les règles à adopter en cœur de Parc, mutualisé entre les équipes de l'office de tourisme et du Parc.
Une expo interactive présente le Parc national des Cévennes et ses actions. 

Sur place :  Une boutique, librairie découverte et  produits siglés PNC.
Ouvert toute l'année (se renseigner sur les jours et horaires en saison hivernale).
En savoir plus

Accès routiers et parkings

Depuis Florac, RD 907, direction Meyrueis

Stationnement :

Sur la place du village de Vébron

Source

CC Gorges Causses Cévenneshttps://www.gorgescaussescevennes.fr/
Parc national des Cévenneshttp://www.cevennes-parcnational.fr/

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :