Le défi des trois rivières - VTT n°14
>>
Accueil
>
Vélo, VTT
>
Le défi des trois rivières - VTT n°14
Saint-Sauveur-Camprieu

Le défi des trois rivières - VTT n°14

Architecture et village
Forêt
Histoire et culture
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Superbe raid exigeant qui propose de parcourir des paysages et ambiances variées des forêts de l’Aigoual aux gorges du Trévezel ou de la Dourbie, alternant chemins roulants et monotraces techniques.

Les 9 patrimoines à découvrir
Milieu naturel

La forêt de l'Aigoual

« Aigoual, Forêt d’Exception »
L’Office national des forêts, gestionnaire des forêts publiques, a lancé en 2013 la démarche « Aigoual, Forêt d’Exception », dont l’objectif est de valoriser le patrimoine forestier, naturel et culturel du massif. L’ONF souhaite ainsi mettre en avant les différentes facettes de la gestion multifonctionnelle : production, protection et accueil du public. Un des axes forts de cette démarche, complémentaire des autres initiatives portées par les partenaires locaux, consiste à rénover l’accueil et la découverte de la forêt.

lire la suite
Milieu naturel

La vie cachée de la forêt

La forêt s’élève vers la lumière tandis qu’au sol, profitant de l'ombrage, les mousses s’étendent. Coussins moelleux, tapis, vieilles souches d’arbres, elles épousent toutes les éminences du sol. Pour l'œil, ce doux feutrage vert est une réussite et un sous-bois sans mousses ne serait pas digne de ce nom. La légende dit qu'elles indiquent le nord ... C'est faux !
Les mousses signalent un degré d'hygrométrie, protégeant le sol du dessèchement en retenant l'eau de la moindre rosée. Elles préparent des poches d’humus pour les futures locataires herbacées et graminées. Elles adorent l'humidité des troncs d'arbres aussi, et c'est ainsi qu'elles peuvent s'y développer, sur leur face la plus exposée aux pluies dominantes.

lire la suite
Paysage

Col du Suquet

Vous vous trouvez au point le plus élevé de la promenade. Rive droite de la Dourbies, le versant abrupt que parcourt le sentier est constitué alternativement de zones où le granite est massif et d'autres où il est décomposé en arène (sable grossier issu de l'altération du granite). Vers le sud, on découvre un panorama englobant la totalité du massif du Lingas, haut plateau boisé surplombant au sud le Viganais et la plaine languedocienne.
lire la suite
Histoire

Espruniers

Ce hameau qui comportait un ensemble conséquent de maisons, a été habité jusque vers 1930. Le lieu sur lequel vous êtes arrêtés était probablement une aire de battage des céréales.
lire la suite
Géologie

Contact schiste calcaire

Ici, les schistes affleurent avec une inclinaison par endroit proche de la verticale. Ce contact entre Causses et Cévennes, entre socle primaire et couches calcaires est dû à la présence d'une faille, issue des différents mouvements et contraintes qui ont affecté la croûte terrestre. Sur cette zone, un déplacement de plusieurs centaines de mètres le long d'une faille a placé le socle schisteux en position surélevée par rapport au plateau calcaire pourtant constitué de terrains plus jeunes.
lire la suite
Flore

Végétation calcifuge

Cette portion de sentier en terrain schisteux permet de découvrir une végétation calcifuge (« qui fuit le calcaire »), qui ne pousse que sur les terrains acides (schistes ou granites) : châtaigniers, fougères, callunes et genêts à balai notamment.
lire la suite
Agriculture

Le lavoir des Monts

Le lavoir des Monts coule encore mais les lavandières ont bel et bien disparu. Le site est magique. L'eau est claire, propice à la ponte des libellules et à désaltérer les oiseaux.


lire la suite
Eau

Le ruisseau du Bonheur

Le site de Bramabiau est un exemple de résurgence. Ici, un peu à l'est de Camprieu, le ruisseau du Bonheur perfore le Causse et disparaît dans un tunnel naturel. On le retrouve à l'air libre au fond de l'Aven de Balset mais il se tord vers le sud pour disparaître à nouveau sous terre. Le ruisseau parcourt en sinuant plus de 10 km de galeries souterraines. Mais à 700 m à l'horizontale de sa perte, il resurgit ! Les parois du canyon qui l'enserre démultiplient le son de ses flots et ajoutent à ses grondements des vibrations acoustiques proches d'un mugissement phénoménal. Ce n'est plus le Bonheur tranquille, c'est le tumultueux Bramabiau.

lire la suite
Histoire

Camprieu

Au XIXe siècle, les rues du village étaient animées toute l'année par un petit peuple d'artisans, d'ouvriers et de commerçants, qui vivaient dans ces humbles maisons de montagne, propices à l'élevage. Camprieu comptait donc : 2 cordonniers, 6 sabotiers, 2 vanniers, 1 menuisier, 2 charrons, 2 maréchaux ferrants, 1 minotier, 2 tailleurs de pierres, une verrerie, une scierie, une laiterie, deux épiceries, mercerie et quincaillerie et une boutique pour les dames à l'enseigne « modes et robes ». Il y avait également une cave qui fabriqua du Roquefort jusqu'en 1932, un hôtel et une auberge.
lire la suite

Description

Le long de l'itinéraire, des poteaux directionnels vous guident. Les lieux-dits et/ou les directions à suivre sont indiqué(e)s en italique gras et entre guillemets dans le descriptif ci-dessous :

Au départ de « Camprieu », direction "col des Ubertes" par "Le Cros", "Tabarde", "Maison du bois", "Tailladette", "Terondel".
1) Au "col des Ubertes" direction "Col du Suquet".
2) Au « col du Suquet » suivre le GR®  direction « Le Vieux Hêtre » puis rendre à gauche vers « Mont Mal », "Serre de Cade".
3) Depuis « Serre de Cade », descente technique, rejoindre la route, la prendre à gauche sur 1km et rejoindre "Sous le col des Rhodes".
4) Prendre à droite et suivre « Canayère » par "Le pas du Coulet", "Les Pins noirs", et continuer sur « Comeiras »  
5) À "Comeiras" attaquer la longue montée vers « La Roque ».
6) Suivre la route à gauche direction "Valat de Malbosc", puis prendre à gauche sur « Les Monts ». Puis prendre la direction "Pont de l’Âne" par "La Combette", "La Matte", "Conduite forcée".
7) Au « Pont de l’Âne », prendre « St Sauveur des Pourcils » par "Le Muguet", "La Fonderie", "Valat de la Fonderie". Puis direction « Carrefour des Pourcils »,
8) Tournez à droite, retour sur "Camprieu" par "Travadaire", "Rouveyrolle", "Abîme de Bramabiau", "Perte de Bramabiau", "La mairie", "La Croix basse".

Balade extraite du cartoguide Massif de l’Aigoual, réalisé par la Communauté de communes Causses Aigoual Cévennes dans le cadre de la Collection Espaces Naturels Gardois et du label Gard Pleine Nature.
Départ : St Sauveur Camprieu
Arrivée : St Sauveur Camprieu
Communes traversées : Saint-Sauveur-Camprieu, Dourbies, Trèves, Lanuéjols

Profil altimétrique


Recommandations

Avant de vous engager sur un circuit, vérifiez qu'il est adapté à votre activité et à votre niveau. Le port du casque est obligatoire et les équipements de protections conseillés. Respecter les autres usagers, contrôler votre vitesse et trajectoire. Adaptez votre équipement aux conditions météo du jour. N'oubliez pas que le temps change vite en montagne. Pensez à emporter de l'eau en quantité suffisante. Bien refermer les clôtures et les portillons. Le hors piste est interdit.
En coeur de parc
Le Parc national est un territoire naturel, ouvert à tous, mais soumis à une réglementation qu’il est utile de connaître pour préparer son séjour

Lieux de renseignement

Maison du tourisme et du Parc national des Cévennes, La Serreyrède

Col de la Serreyrède, 30570 Val d'Aigoual

https://www.sudcevennes.com

office-du-tourisme-causse@wanadoo.fr

04 67 82 64 67

La Maison de l'Aigoual abrite l'office de tourisme Mont Aigoual Causses Cévennes et la maison du Parc national. C'est un espace d’accueil, d'information et de sensibilisation sur le Parc national des Cévennes et ses actions, sur l'offre de découverte et d'animation ainsi que les règles à adopter en cœur de Parc.
Sur place : expositions temporaires, animations au départ du site et boutique

En savoir plus
Accessibilité :
Accessible aux personnes à mobilité réduite sur les trois niveaux du bâtiment (ascenseur)

Transport

liO est le Service Public Occitanie Transports de la Région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée. Il permet à chacun de se déplacer facilement en privilégiant les transports en commun. lio.laregion.fr

Accès routiers et parkings

Au départ de Valleraugue, prendre la route D 986 direction l’Espérou. Au rond point, prendre à droite jusqu’au col de la Serreyrède. Au col prendre à gauche D 986 – Parking dans le village.

Stationnement :

St Sauveur Camprieu

En savoir plus


Source

CC Causses Aigoual Cévennes Terres Solidaireshttp://www.caussesaigoualcevennes.fr/
Parc national des Cévenneshttp://www.cevennes-parcnational.fr/
Pôle Nature Aigoual

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :