Les hameaux, Le col de Mouzoules et Le Bavezon
>>
Accueil
>
Rando à pied
>
Les hameaux, Le col de Mouzoules et Le Bavezon
Aumessas

Les hameaux, Le col de Mouzoules et Le Bavezon

Architecture et village
Forêt
Histoire et culture
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion

Un très joli sentier « caladé » (empierré) vous conduit jusqu’au col de Mouzoules, vous offrant de beaux points de vues sur la vallée de l'Arre et les massifs environnants.

Montée dans une vallée sauvage et ses cascades ;  beau panorama autour des Vernèdes et une descente par des hameaux à l'architecture traditionnelle et Aumessas, classé « village de caractère ».


Les 5 patrimoines à découvrir
Histoire

Village d’Aumessas

Aumessas était Ulmensacium en 1248 ; le nom vient du latin ulmus signifiant « orme ».
En 1769, 1300 habitants vivent sur la commune (240 au dernier recensement). La majorité de la population se concentre sur les basses terres au-dessous de 600m. Là, les gens vivent en partie de la culture de la châtaigne. Cependant la soie reste la source principale de revenus. À la vielle de la Révolution, cinquante-quatre fabricants de soie vivent à Aumessas. Les autres habitants sont bergers. Ils vivent là-haut dans la montagne. Les terres appartiennent à des propriétaires fonciers, des bourgeois ou des marchands.

lire la suite
Architecture

Hameau de Caladon

Le sentier chemine agréablement à travers des zones dénudées permettant d'admirer Le Caladon, village perché sur un éperon rocheux. Caladon est « Calador » en 1167, le « n » final est récent et signifie en occitan « dalle pour le carrelage ». Le village est construit sur une roche foncée et particulière. Il s'agit de schiste très dur, infiltré de quartz, appelé « quartzite ». Au XIe siècle, le hameau était dominé par un château qui appartenait à la maison des Roquefeuil. Les Roquefeuil étaient une puissante famille dans la région qui possédaient de nombreux châteaux. On dit qu’un souterrain reliait le château au col de Mouzoules...
lire la suite
Histoire

Les pistes muletières (col de Mouzoules)

Le chemin était très fréquenté entre Le Vigan et les causses avant la construction des routes. Ces pistes muletières servaient aux marchands qui allaient aux foires. Ils descendaient du blé dans les vallées ainsi que des produits de l'élevage. Puis ils remontaient des châtaignes sur le plateau.
lire la suite
Agriculture

La culture fruitière

Au début du XXe siècle, avec le déclin de la soie, les mûriers n'étaient plus utilisés et autour d'Aumessas de grandes plantations de pruniers les ont remplacés. L'apogée de la culture fruitière se situe entre 1930 et 1965. Grâce à la ligne de chemin de fer, les fruits étaient expédiés rapidement vers les villes. M.M. se souvient « On cultivait beaucoup de prunes autour d'Aumessas. En 30, on a arraché les mûriers et planté des pruniers sur les traversiers. Les hommes s'occupaient de la culture et du ramassage, les femmes emballaient les fruits : c'est un travail délicat car la prune est fragile. Il faut la manipuler avec précaution afin de garder la fine pellicule blanche qui l'enrobe, appelée « fleur ». Elles les rangeaient dans des petites corbeilles qui s'encastraient. Le marché fini par s'effondrer, la concurrence avec de grandes exploitations plus compétitives et l'entrée du pays dans le marché européen, ne permettant pas à de petites exploitations familiales de subsister ».
lire la suite
Architecture

L’Église et son clocher à peigne

L’église se remarque à son clocher en peigne. La cloche porte l'inscription de sa date de fabrication : 1539. Elle est classée « monument historique » depuis le 15 février 1995. Comme les autres cloches, celle-ci égrenait les heures et sonnait les offices religieux. Mais à l’époque du train à vapeur, elle servait aussi à alerter la population des départs de feu engendrés par les escarbilles (petits morceaux de charbon). À l'époque, les pompiers n'étaient pas présents et les habitants assuraient le service. (cloche visible dans l’église).

lire la suite

Description

Le long de l'itinéraire, des poteaux directionnels vous guident. Les noms des lieux-dits et/ou des directions à suivre sont indiqué(e)s en italique gras et entre guillemets dans le descriptif ci-dessous :

Départ de " AUMESSAS " prendre direction " LES VERNÈDES " par "Roques Longues". Continuer direction " COL DE MOUZOULES " par "Le Travers". Retour sur " AUMESSAS " le long du Bavezon, via "Aumessas-La Gare". 

Balade extraite du cartoguide Les Vallées Cévenoles - En Pays Viganais réalisé par la communauté de communes Pays Viganais-Cévennes dans le cadre de la collection Espaces naturels gardois et du label Gard Pleine Nature.

Départ : Aumessas
Arrivée : Aumessas
Communes traversées : Aumessas

Profil altimétrique


Recommandations

Adaptez votre équipement aux conditions météo du jour. Pensez à emporter de l'eau en quantité suffisante, de bonnes chaussures et un chapeau. Bien refermer clôtures et portillons si vous en rencontrez sur le trajet.
En coeur de parc
Le Parc national est un territoire naturel, ouvert à tous, mais soumis à une réglementation qu’il est utile de connaître pour préparer son séjour

Lieux de renseignement

Office de tourisme Cévennes& Navacelles, Le Vigan

Maison de pays, place du Marché, BP 21, 30120 Le Vigan

https://tourismecevennesnavacelles.com/

contact@tourismecevennesnavacelles.com

04 67 81 01 72

Les relais d'information sont des offices de tourisme ou sites partenaires du Parc national des Cévennes, qui ont pour mission l'information et la sensibilisation sur l'offre de découverte et d'animations ainsi que les règles à adopter en cœur de Parc. 

Ouvert toute l'année (se renseigner pour les jours et horaires d'ouverture en période hivernale)

En savoir plus

Accès routiers et parkings

Depuis Le Vigan, prendre la D999 direction Alzon. Après le Pont d'Arre, prendre à droite la D 232, Aumessas

Stationnement :

près de l'ancienne gare

Source

Parc national des Cévenneshttp://www.cevennes-parcnational.fr/

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :