Pic de la Tourette
>>
Accueil
>
Rando à pied
>
Pic de la Tourette
Chamborigaud

Pic de la Tourette

Agriculture et élevage
Architecture et village
Histoire et culture
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Cette grande boucle permet de partir à l’ascension du Pic de La Tourette, d’emprunter d’anciennes drailles et de passer au château de Verfeuil. 
De beaux panoramas vous attendent  !

Les 11 patrimoines à découvrir
Histoire

Parcours littéraire Jean-Pierre Chabrol

Au départ de la mairie, une ballade littéraire, en compagnie de l’écrivain natif du pays, Jean-Pierre Chabrol, vous guide dans le village de Chamborigaud (5 km environ, possibilité de partir de la gare).
lire la suite
Histoire

Pont de Rastel

Pont de Rastel, comme Chamborigaud, La Vernarède et Chambon, a connu un important développement économique durant l’âge d’or des filatures et des mines de charbon, au XIXe siècle et au début du XXe siècle. C’est ici que se trouve l’ancienne magnanerie du Gravas, à laquelle Jean-Pierre Chabrol, né à Chamborigaud, a souvent fait référence dans son œuvre, demeure de la famille depuis le XIVe siècle.
lire la suite
Paysage

Pic de Tourette

À 914m d’altitude, ce sommet offre un panorama assez vaste sur les Cévennes lozériennes et gardoises, sur le piémont cévenol et sur la plaine jusqu’au littoral. Des tables d’orientation vous y attendent. 
Il est aussi la jonction entre trois communes, Vialas, Ventalons-en-Cévennes et Chamborigaud et marque la limite entre les départements de la Lozère et du Gard.
lire la suite
Histoire

Coudoulous

Balise n° 5
Coudoulous présente une architecture trapue, typique de ces villages de crête soumis à un climat d’altitude. Une auberge accueillait voyageurs, bergers transhumants et leurs troupeaux, voitures attelées… En 1862, Coudoulous comptait trente huit habitants répartis dans huit maisons. Avant la dernière guerre, une quinzaine de personnes habitaient encore quatre maisons.

lire la suite
Tradition

Jour de foire

« À Coudoulous il y avait la foire du 1er avril, on y vendait des moutons, des chèvres, des cochons. Elle a dû avoir lieu jusqu’à la Première Guerre mondiale. Pour la foire, toutes les maisons étaient ouvertes et servaient à boire, à manger. Il y a une photo d’une foire où l’on voit les gens danser sur la route. Il y avait aussi une vraie auberge, l’auberge Deleuze. Avant, il paraît que c’était un relais, du temps des voitures à chevaux. Ils s'arrêtaient là pour changer les chevaux, depuis le relais de La Bégude, le suivant était à L’Espinas. Ça c’était il y a… deux cents ans. »

lire la suite
Architecture

Village de Verfeuil

Balise n° 6
Sur la paroi rocheuse, on peut observer des traces d’outils qui montrent que la roche a été taillée par l’homme. Sous le sentier, jusqu’en dessous de la draille, des “pèdes”, bases de murs taillées dans la roche, révèlent l’emplacement d’un village. Cet ancien village n’est pas visible en totalité, la topographie des lieux ayant évolué depuis le Moyen Âge (éboulement, remblai, construction des terrasses de culture postérieure à celle du village…). L’ensemble des bâtiments qui occupent la terrasse sommitale correspond au château proprement dit. Les bâtiments épousent la forme du socle rocheux taillé pour former la base des murs. Leur construction au mortier de chaux, plus soignée que celle des bâtiments annexes ou du village, a mieux résisté au temps. L’escalier d’accès au site, lui aussi taillé dans la roche, paraît peu endommagé. Il est possible qu’il ait été protégé par du bois. De même, les trous carrés creusés sont les supports d'éléments en bois dont on ignore la fonction.

lire la suite
Architecture

Vestiges du château de Verfeuil

Balise n ° 7
L’ensemble des bâtiments qui occupent la terrasse sommitale correspond au château proprement dit. Les bâtiments épousent la forme du socle rocheux taillé pour former la base des murs. Leur construction au mortier de chaux, plus soignée que celle des bâtiments annexes ou du village, a mieux résisté au temps. L’escalier d’accès au site, lui aussi taillé dans la roche, paraît peu endommagé. Il est possible qu’il ait été protégé par du bois. De même, les trous carrés creusés sont les supports d'éléments en bois dont on ignore la fonction.

lire la suite
Architecture

Castrum typique du Languedoc

Balise n° 7
Le château de Verfeuil s’apparente aux castra typiques du Languedoc, entre le Xe et le XVe s. Le terme médiéval castrum désigne un ensemble comprenant un château et un village fortifiés. Le château comprenait généralement un logis, une tour ou un donjon, une chapelle. La construction la plus massive du château de Verfeuil était sans doute un logis mais en l’absence de fouilles, il n’est pas possible de déterminer la fonction des bâtiments. Néanmoins, on peut signaler l’existence d’une salle d’armes et d’une cour citées respectivement dans des actes notariés de 1436 et 1446.

lire la suite
Histoire

Des Grimoard à l'abandon

À partir du XIVe s., Verfeuil est mentionné comme possession de la famille de Grimoard de laquelle est issu le pape Urbain V. Cette famille possédait aussi les châteaux de Grizac (Le Pont-de-Montvert) et de Bellegarde (Saint-Privat-de-Vallongue). Selon les archives, un ordre de démantèlement de Verfeuil est donné par le Gouverneur de la province de Languedoc, en 1586, lors des guerres de religion. Il est possible que le site ait été abandonné avant cet ordre. En effet, les castra ont souvent été désertés dès le XIVe siècle au profit de sites moins escarpés et offrant plus de confort.

lire la suite
Architecture

Site défensif

Balise n° 8
De part et d’autre du sentier, la paroi rocheuse est taillée : il s'agit du premier fossé du château. Verfeuil avait avant tout un rôle défensif. Construit sur un éperon rocheux, le château se confond avec la roche aménagée pour en assurer la défense. Le seul côté qui n’est pas protégé par l’abrupt naturel l’est par deux fossés parallèles, creusés dans le schiste. On retrouve, au-delà du second fossé, des traces de la voie à ornières et selon l’archéologue Michel Lorblanchet, il est possible que le château, comme d’autres, ait été bâti sur l’emplacement d’un oppidum protohistorique (habitat fortifié antérieur à la conquête romaine).

lire la suite
Pastoralisme

Draille

Balise n° 9
Depuis Coudoulous, l’itinéraire suit une draille qui monte de la plaine par le château de Portes et rejoint la draille du Languedoc. Comme d’autres voies anciennes, les drailles ont des tracés plutôt rectilignes et cheminent de crêtes en cols, évitant les vallées. Aujourd’hui, deux troupeaux transhumants utilisent encore cette draille. Le mur de pierres sèches délimite un ancien parc à moutons utilisé lors des haltes. La fumure recueillie après le parquage du troupeau était utilisée pour enrichir les terres cultivées, aux sols naturellement pauvres. Cet exemple est l’une des illustrations de la complémentarité entre basses et hautes terres.

lire la suite

Description

Le long de l'itinéraire, des poteaux directionnels vous guident, dont le nom de lieu-dits et/ou de direction à suivre est indiqué en italique gras et entre guillemets dans le descriptif ci-dessous:

Au départ de « Chamborigaud » direction « Pont de Rastel » par « Stade » et « Château Montjoie ». Puis partez à l’ascension du « Pic de La Tourette » par « Le Mas Légal », « La Cledasse », « L’Agevol », « Sous le pic de La Tourette ». Revenir à « Sous le Pic de Tourette » puis prendre la direction des « Ruines du château de Verfeuil » par « Coudoulous ». Puis continuer sur « Le Ronc de Donavelle » par « Le Refuge », et « La Jongle ». Puis retour à « Chamborigaud » par « Le Bès », « Mairie ».

Balade extraite du cartoguide Mont Lozère – Pays des sources, sommet des Cévennes,  mis en œuvre par le pôle de pleine nature du mont Lozère.
Départ : Chamborigaud
Arrivée : Chamborigaud
Communes traversées : Chamborigaud, Génolhac, Vialas, Saint-Andéol-de-Clerguemort, Le Collet-de-Dèze, Sainte-Cécile-d'Andorge

Profil altimétrique


Recommandations

Adaptez votre équipement aux conditions météo du jour. N'oubliez pas que le temps change vite en montagne. Pensez à emporter de l'eau en quantité suffisante, de bonnes chaussures et un chapeau. Bien refermer les clôtures et les portillons.
En coeur de parc
Le Parc national est un territoire naturel, ouvert à tous, mais soumis à une réglementation qu’il est utile de connaître pour préparer son séjour

Lieux de renseignement

Maison du tourisme et du Parc national, Florac

Place de l'ancienne gare, N106, 48400 Florac-trois-rivières

https://www.cevennes-gorges-du-tarn.com

info@cevennes-parcnational.fr

04 66 45 01 14

La Maison du tourisme et du Parc national des Cévennes est installée dans le bâtiment renové de l'ancienne gare en bordure de la N106. C'est un espace , d’accueil, d'information et de sensibilisation sur l'offre de découverte du territoire, ainsi que sur les règles à adopter en cœur de Parc, mutualisé entre les équipes de l'office de tourisme et du Parc.
Une expo interactive présente le Parc national des Cévennes et ses actions. 

Sur place :  Une boutique, librairie découverte et  produits siglés PNC.
Ouvert toute l'année (se renseigner sur les jours et horaires en saison hivernale).
En savoir plus

Maison du tourisme et du Parc national, Génolhac

Place du Colombier, 30450 Génolhac

http://www.cevennes-tourisme.fr/

contact@cevennes-tourisme.fr

04 66 61 09 48

La Maison du tourisme et du Parc abrite le bureau d'information touristique de  l'office Cévennes-tourisme et la maison du Parc national. C'est un espace d’accueil, d'information et de sensibilisation sur le Parc national des Cévennes et ses actions, l'offre de découverte et d'animations ainsi que les règles à adopter en cœur de Parc.

Sur place : expositions temporaires, programme d'animations "Un été avec le Parc"et boutique
Ouvert d'avril à octobre

En savoir plus

Office de tourisme Mont-Lozère, Villefort

Place du Bosquet, 48800 Villefort

https://www.destination-montlozere.fr/

otmontlozere.villefort@gmail.com

04 66 46 87 30

Les relais d'information sont des offices de tourisme partenaires du Parc national des Cévennes, qui ont pour mission l'information et la sensibilisation sur l'offre de découverte et d'animation ainsi que les règles à adopter en cœur de Parc. Ouvert toute l'année

En savoir plus

Transport

TER Génolhac – Chamborigaud tous les jours
https://www.thetrainline.com/fr/horaires-train/genolhac-a-chamborigaud#

Accès routiers et parkings

Depuis Génolhac prendre la D906, suivre Pont de Rastel puis Chamborigaud.

Stationnement :

Chamborigaud

Source

CC d'agglomération du Grand Alèshttp://www.alescevennes.fr/
Parc national des Cévenneshttp://www.cevennes-parcnational.fr/
Pôle pleine nature Mont Lozère

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :