La Flandonenque
>>
Accueil
>
Rando à pied
>
La Flandonenque
Saint-Germain-de-Calberte

La Flandonenque

Architecture et village
Forêt
Histoire et culture
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion

La Flandonenque, grande vallée du hameau de Flandres, vous mène à la découverte d'une végétation généreuse, de hameaux au riche passé historique, et du Gardon de St-Germain-de-Calberte qui alimente cascades et gours.


Les 4 patrimoines à découvrir
Agriculture

Anecdote "les châtaigniers"

« C'était la principale récolte, les châtaignes. Les gens l'ont abandonnée parce que ce n'était plus rentable...On les vendait et avec les petites brisures, on engraissait les agneaux et aussi les cochons. On mangeait des châtaignes jusqu'au printemps, à quatre heures en guise de chocolat avec notre pain, et le soir on avait un bol de châtaignes bouillies. En août, la feuille est plus goûteuses, on faisait des fagots pour nourrir les chèvres et les moutons. On les séchait, on les mettait en meule comme le blé, puis on les rentrait. Pour la litière des bêtes, on ramassait les feuilles de châtaigniers. »

lire la suite
Agriculture

Le moulin de Flandres

Le moulin a servi à moudre le grain pendant la période de famine qui affecta les habitants de Flandres lors de la Seconde Guerre mondiale. Il s'est arrêté  de fonctionner en 1950. De 1994 à 1995, le toit, les murs et le mécanisme du moulin ont été restaurés, avec le soutien du Parc national, par un agriculteur qui l'avait utilisé. À l'étage inférieur, on voit la chambre qui abrite la roue horizontale. L'eau, après avoir traversé le moulin, rejoint la rivière. Depuis le bassin qui sert à réguler le débit, on suit le béal qui amenait l'eau au moulin.

lire la suite
Histoire

Le hameau de La Fare

En 1944, un groupe de maquisards, composé d'antifascistes allemands et espagnols, et de quelques Français réfractaires au S.T.O, s'établit à la Fare. Huit jours plus tard, le 12 février, la milice fit sauter les bâtiments à la dynamite. Les maquisards, prévenus à temps, étaient déjà partis. À partir de 1990, le hameau commence à se repeupler, et les nouveaux habitants le restaurent. Aujourd'hui, une trentaine de personnes y vivent.

lire la suite
Agriculture

Vernet

"Vers 1850, il y avait 82 personnes à Vernet. En 39, il y avait un petit vieux qui nous prêtait sa maison pour danser, on buvait le vin qu'il faisait". "Il y avait des treilles et même des treilles sauvages qu'on laissait grimper dans les chênes verts, des treilles de clinton. Elles avaient des toutes petites grappes, parfois il fallait une demi-journée pour en ramasser un seau. Il y avait aussi des fils de fer tendus au-dessus des rivières, on décrochait le fil pour ramasser depuis le lit de la rivière. On faisait du vin pour la consommation familiale". (Patricia Grime)

lire la suite

Description

Au départ, suivre la piste en terre en restant sur le chemin principal. Laisser la route à gauche, et prendre «L'Escaillou », un chemin de débardage qui monte dans les bois. À la deuxième route, prendre à droite et atteindre le hameau de Flandres. À la sortie de Flandres, un sentier descend  à droite jusqu'à un moulin puis rejoint la piste principale qui continue jusqu'à Nozières. À la sortie de Nozières, prendre à droite avant la dernière maison et suivre la direction de la Fare. Le chemin devient plus étroit sur environ 1,5 km. Le sentier rencontre une piste plus importante dans un lacet. Prendre à gauche et entrer dans la Fare en suivant le chemin qui passe entre les maisons, puis à la sortie du hameau, tourner à droite. Suivre la petit route sur une centaine de mètres et tourner à gauche.  Dans un autre vallon, le sentier décrit une courbe pour atteindre Le Vernet, sur le versant d'en face. Au Vernet, passer sous la première maison à droite, bifurquer à gauche et passer une barrière pour descendre dans le pré jusqu'à la bergerie. L'itinéraire rejoint ensuite un trincat (canal de déviation de l'eau), jusqu'à un pont. Du pont, remonter en face et rejoindre le point de départ.

Départ : Le Cros
Arrivée : Le Cros
Communes traversées : Saint-Germain-de-Calberte

Profil altimétrique


Recommandations

Adaptez votre équipement aux conditions météo du jour. N'oubliez pas que le temps change vite en montagne. Pensez à emporter de l'eau en quantité suffisante, de bonnes chaussures et un chapeau. Refermez les clôtures et les portillons.

En coeur de parc
Le Parc national est un territoire naturel, ouvert à tous, mais soumis à une réglementation qu’il est utile de connaître pour préparer son séjour

Lieux de renseignement

Office de tourisme Des Cévennes au mont-Lozère, Saint-Germain-de-Calberte

Village, 48370 Saint-Germain-de-Calberte

https://www.cevennes-montlozere.com/

info@cevennes-montlozere.com

04 66 45 81 94

Les relais d'information sont des offices de tourisme ou sites partenaires du Parc national des Cévennes, qui ont pour mission l'information et la sensibilisation sur l'offre de découverte et d'animations ainsi que les règles à adopter en cœur de Parc. 

Ouvert toute l'année (se renseigner pour les jours et horaires d'ouverture )

En savoir plus

Accès routiers et parkings

Dans Saint-Germain-de-Calberte prendre la route en direction de Serre de la Can. À environ 2 km, prendre la première à droite, direction la Bernadelle, le Cros

Stationnement :

Parking à la sortie du hameau du Cros

Source

CC Vallée Longue et du Calbertois-en-Cévennes
Parc national des Cévenneshttp://www.cevennes-parcnational.fr/

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :


À proximité
1