Sur les pas des gens d'ici (jour 2)
Dourbies

2. Sur les pas des gens d'ici (jour 2)

Agriculture et élevage
Faune et flore
Histoire et culture
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Bonne montée en partant de Dourbies, pensez à vous retourner pour découvrir le paysage sur le St-Guiral. Au hameau des Monts, rafraîchissez-vous au lavoir !
St Sauveur, vous y êtes presque ! Camprieu est au bout du chemin
L’ambiance dans la forêt de fayard est apaisante et douce, allez saluer le vieux Hêtre remarquable !
Autour de St-Sauveur des Pourcils, prenez un peu de temps pour apprécier l’arboretum et la superbe église au milieu de rien… juste son cimetière et une belle maison bourgeoise.

Les 4 patrimoines à découvrir

  • Paysage

    Col du Suquet

    Vous vous trouvez au point le plus élevé de la promenade. Rive droite de la Dourbies, le versant abrupt que parcourt le sentier est constitué alternativement de zones où le granite est massif et d'autres où il est décomposé en arène (sable grossier issu de l'altération du granite). Vers le sud, on découvre un panorama englobant la totalité du massif du Lingas, haut plateau boisé surplombant au sud le Viganais et la plaine languedocienne.
  • Agriculture

    Le lavoir des Monts

    Le lavoir des Monts coule encore mais les lavandières ont bel et bien disparu. Le site est magique. L'eau est claire, propice à la ponte des libellules et à désaltérer les oiseaux.


  • Histoire

    Le chemin des Morts

    Au Moyen Age et jusqu'en 1870, le village catholique de Camprieu n'avait pas d'église, ni de cimetière. Les habitants se rendaient ainsi au hameau de Saint Sauveur de Pourcils. Pour transporter leurs défunts jusqu'à ce cimetière éloigné, il fallait emprunter « le chemin des Morts ». Le cercueil était porté à dos d'homme et à chaque lieu de pose, on récitait la prière du « de profundis ». Les cortèges mortuaires ont cessé d’emprunter ce chemin à l'été 1872. Cette année-là, le village de Camprieu s’est enfin doté de son propre cimetière. Mais il a gardé son nom d'antan : « le sentier des Morts ».
  • Histoire

    Camprieu

    Au XIXe siècle, les rues du village étaient animées toute l'année par un petit peuple d'artisans, d'ouvriers et de commerçants, qui vivaient dans ces humbles maisons de montagne, propices à l'élevage. Camprieu comptait donc : 2 cordonniers, 6 sabotiers, 2 vanniers, 1 menuisier, 2 charrons, 2 maréchaux ferrants, 1 minotier, 2 tailleurs de pierres, une verrerie, une scierie, une laiterie, deux épiceries, mercerie et quincaillerie et une boutique pour les dames à l'enseigne « modes et robes ». Il y avait également une cave qui fabriqua du Roquefort jusqu'en 1932, un hôtel et une auberge.

Description

Depuis le cœur de Dourbies, suivre « Le Col du Suquet » par « L’Église », « La Canelle », en passant près de la statue de la Vierge,  
1 – Au « Col du Suquet », suivre « Le vieux hêtre » allez faire le détour pour voir cet arbre remarquable, puis revenez sur vos pas. Suivre « La Roque», « Le Valat de Malbosc », jusqu’à « Les Monts », « La Combelle », « La Matte », « La conduite forcée », « Le Pont de l’Ane ».
(Possibilité au niveau du « Pont de l’Ane » d’aller faire un aller / retour jusqu’à l’Église de St-Sauveur)
2 - Suivre « Le Muguet», « Bramabiau », « La Passerelle », « La Clèdette », « La Croix Haute », « La Croix Basse ».

Pour rejoindre votre hébergement : suivre « Camprieu », « Le Cros », « Tabarde » et « Maison du Bois ».
  • Départ : Dourbies
  • Arrivée : Camprieu
  • Communes traversées : Dourbies, Saint-Sauveur-Camprieu et Lanuéjols

Météo


Profil altimétrique


Recommandations

Attention montée longue et ensoleillée, ne pas partir l’après-midi en été.
Adaptez votre équipement aux conditions météo du jour. N'oubliez pas que le temps change vite en montagne. Pensez à emporter de l'eau en quantité suffisante, de bonnes chaussures et un chapeau. Bien refermer les clôtures et les portillons.

Lieux de renseignement

Maison du tourisme et du Parc national des Cévennes, La Serreyrède

Col de la Serreyrède, 30570 Val d'Aigoual

https://www.sudcevennes.comoffice-du-tourisme-causse@wanadoo.fr04 67 82 64 67

La Maison de l'Aigoual abrite l'office de tourisme Mont Aigoual Causses Cévennes et la maison du Parc national. C'est un espace d’accueil, d'information et de sensibilisation sur le Parc national des Cévennes et ses actions, sur l'offre de découverte et d'animation ainsi que les règles à adopter en cœur de Parc.
Sur place : expositions temporaires, animations au départ du site et boutique

En savoir plus
Accessibilité :
Accessible aux personnes à mobilité réduite sur les trois niveaux du bâtiment (ascenseur)

Office de tourisme Mont Aigoual Causses Cévennes, Saint-André-de-Valborgne

les quais, 30940 Saint-André-de-Valborgne

https://www.sudcevennes.comvallee.borgne@wanadoo.fr04 66 60 32 11

Les relais d'information sont des offices de tourisme partenaires du Parc national des Cévennes, qui ont pour mission l'information et la sensibilisation sur l'offre de découverte et d'animation ainsi que les règles à adopter en cœur de Parc.

En savoir plus

Office de tourisme Mont Aigoual Causses Cévennes, Valleraugue

7 quartier des Horts, 30570 Valleraugue

https://www.sudcevennes.comoffice.tourisme.valleraugue@wanadoo.fr04 67 64 82 15

Les relais d'information sont des offices de tourisme partenaires du Parc national des Cévennes, qui ont pour mission l'information et la sensibilisation sur l'offre de découverte et d'animations ainsi que les règles à adopter en cœur de Parc. 

Ouvert toute l'année (se renseigner pour les jours et horaires d'ouverture en période hivernale)

En savoir plus

Source

CC Causses Aigoual Cévennes Terres Solidaireshttp://www.caussesaigoualcevennes.fr/

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :